Label : qualité des formations au sein des écoles de conduite

Le Conseil supérieur de l’éducation routière a défini l’ensemble des critères de qualité relatifs à la qualité des actions de la formation professionnelle continue.

Ces critères ont été retenus dans le cadre du label « qualité des formations au sein des écoles de conduite » et certains doivent obligatoirement apparaître sur le site Internet.

Ce label est gratuit et repose avant tout sur une démarche volontaire des écoles de conduite et des associations agréées qui feront cependant l'objet de contrôles de la part des inspecteurs du permis de conduire et de la sécurité routière (IPCSR) afin d'en vérifier le respect.

Le label autorise à l’auto-école de proposer :

  • Le permis à 1 €
  • La formation B96
  • La formation de 7 h suite à B78
  • Les formations post-permis

Le label permet à l’auto-école :

  • De faciliter son inscription sur datadock
  • D'être recensé sur le site de la DSR
  • D'afficher un logo « label qualité »
  • De garantir la qualité et la transparence des prestations dispensées
  • De valoriser les écoles de conduite qui s’engagent dans une démarche d’amélioration de la qualité de leurs formations

Label qualité


PROCÉDÉ D’ÉVALUATION PRÉALABLE À VOTRE FORMATION
À LA CONDUITE ET À LA SÉCURITÉ ROUTIÉRE

Pour débuter votre formation, une évaluation de vos compétences, d'une durée de 30 minutes,
va être réalisée.
I - Parcours de formation
Cette évaluation permettra de vous proposer un parcours, de formation accompagné
d'une proposition chiffrée.

II – Items évalués
Cette évaluation portera sur :
• vos pré-requis en matière de connaissances des règles du code de la route
et en matière de conduite d’un véhicule,
• vos expériences vécues en tant qu’usager
de la route,
• vos compétences psychomotrices,
• vos motivations.

III – Le moyen utilisé
Cette évaluation est réalisée dans le véhicule-école
avec votre futur moniteur.

IV – Information du public
Le procédé de l'évaluation est porté à la connaissance
du public par un affichage dans les locaux de l'école de conduite.

1.2 - Souscrire à un dispositif de garantie financière

PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
AUX CATÉGORIES « A1 ET A2 » DU PERMIS DE CONDUIRE


La formation théorique
Elle porte sur la connaissance des règlements concernant la circulation et la conduite d'un véhicule ainsi que sur le comportement du conducteur.
Cette formation (entraînement au code) pourra être suivie dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (DVD, Box), avec un enseignant ou via Internet (option).
La formation théorique porte sur :
- la vigilance et les attitudes à l'égard des autres usagers de la route ;
- les effets dus à une consommation d'alcool, de drogues et de médicaments sur la conduite ;
- l'influence de la fatigue sur la conduite ;
- les risques liés aux conditions météorologiques et à l’état de la chaussée ;
- les usagers vulnérables ;
- les spécificités de certaines catégories de véhicules et les différentes conditions de visibilité de leurs conducteurs ;
- les gestes de premiers secours ;
- les précautions à prendre en montant et en quittant son véhicule ;
- le transport d'un chargement et de personnes ;
- la réglementation relative à l’obligation d'assurance et aux documents administratifs liés à l'utilisation du véhicule.
Les cours thématiques
Ils seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.
Les thématiques traitées sont les suivantes :
- l'équipement du motard ;
- comment choisir sa moto ;
- les risques liés à la conduite des motocyclettes ;
- la pression sociale (publicité, travail...) ;
- la pression des pairs.
La formation pratique
Elle porte sur la conduite d'un véhicule et sur la sensibilisation aux différents risques routiers.
Quatre compétences sont enseignées et doivent être acquises en fin de formation :
- maîtriser le maniement du deux-roues motorisé ;
- appréhender la route et circuler dans des conditions normales ;
- circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers ;
- pratiquer une conduite autonome, sûre et économique.

Chaque compétence et sous-compétence sera traitée en abordant les points suivants :
- le pourquoi ;
- le comment ;
- les risques ;
- les influences de l'entourage et du mode de vie de l'élève ;
- les pressions exercées par la société, telles que la publicité, le travail… ;
- l'auto-évaluation

PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
À LA CATÉGORIE « AM » DU PERMIS DE CONDUIRE



La formation théorique – 1 h
Elle porte sur la sensibilisation aux risques :
• Sensibilisation aux risques spécifiques cyclo ;
• Sensibilisation aux cas d’accidents cyclo ;
• La vitesse et ses conséquences.
Les cours seront dispensés, dans les locaux de l'école de conduite, par un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d'une autorisation d'enseigner en cours de validité.

La formation pratique – 6 h
Elle porte sur la conduite d'un véhicule hors circulation (2 h) et en circulation (4 h).

La formation pratique hors circulation
• Les équipements, leurs rôles ;
• Connaissance des principaux organes du cyclo ;
• Les contrôles indispensables à l’entretien ;
• La maîtrise technique du cyclo hors circulation.

La formation pratique en circulation
• Démarrer le cyclo ;
• Ralentir et immobiliser le cyclo ;
• Rechercher des indices utiles ;
• Adapter l’allure ;
• Apprécier et maintenir les distances de sécurité ;
• Négocier un virage ;
• Choisir la position sur la chaussée ;
• Franchir les différents types d’intersection ;
• Changer de direction.



PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
À LA CATÉGORIE « B96 » DU PERMIS DE CONDUIRE

Définition
Conduire un ensemble composé d’un véhicule tracteur relevant de la catégorie B du permis de conduire auquel est attelée une remorque dont le poids total autorisé en charge (PTAC) est supérieur
à 750 kilogrammes, lorsque la somme des PTAC du véhicule tracteur et de la remorque est supérieure
à 3 500 kilogrammes sans excéder 4 250 kilogrammes.

La formation théorique – 4 h
Cette séquence alterne théorie et pratique et a pour objectif l'acquisition de savoirs et de savoir-faire spécifiques indispensables à la prise en charge et à l'utilisation en toute sécurité de ce type d'ensemble.
Connaître et comprendre l'utilité de la réglementation concernant :
Les poids et masses : le poids à vide (PV), le poids total autorisé en charge (PTAC), le poids total roulant autorisé (PTRA), les masses en charge maximales admissibles, le poids réel et la charge utile (CU).
Les plaques : plaques d'immatriculation, la plaque d'identification, la plaque de tare.
Le freinage des remorques.
Les rétroviseurs additionnels : dispositions réglementaires.
Les équipements obligatoires de la remorque :
― feux, éclairage de la plaque d'immatriculation, dispositifs réfléchissants, clignotants ;
― équipements obligatoires supplémentaires pour les remorques dont la largeur est supérieure à 1,60 mètre ou à 2,10 mètres ;
― le triangle de présignalisation.
Connaître et comprendre l'utilité de la signalisation et des règles de circulation spécifiques à la conduite d'un ensemble :
― Signalisation spécifique ;
― L'utilisation des voies (notamment pour les ensembles de plus de 7 mètres de long ou de plus de 3,5 tonnes).
Le chargement : répartition - arrimage.
Connaître et comprendre l'utilité des vérifications à effectuer avant le départ :
― Vérification de l'état du véhicule tracteur, notamment : niveau des freins, état des suspensions, état du dispositif d'attelage ;
― Vérification de l'état et du bon fonctionnement des feux du véhicule tracteur et de la remorque ;
― Vérification de l'état et de la pression des pneumatiques du véhicule tracteur et de la remorque.
Réalisation d'exercices d'attelage-dételage :
― Connaître et réaliser en sécurité les différentes étapes d'un attelage et d'un dételage (s'assurer, avant le départ, de la bonne réalisation des différentes opérations pour le maintien de la sécurité).
Réalisation d'exercices de maniabilité :
― Réalisations de marche arrière en ligne droite avec arrêt de précision ;
― Réalisations de marche arrière sinueuse entre des portes avec arrêt de précision.





La formation pratique – 3 h
L'objectif de cette séquence est de travailler sur l'adaptation des comportements de conduite du ou des élèves aux particularités de la conduite d'un ensemble et de susciter une prise de conscience des risques qui y sont associés.

La séquence de circulation s'effectue avec un maximum de trois élèves dans le véhicule tracteur.

Chaque élève conduit cinquante minutes au minimum. Il bénéficie des explications et des conseils de l'enseignant.

L'accent est mis notamment sur :

― la maîtrise de l'ensemble : masses, gabarit, rapport vitesse-puissance, phénomène d'oscillation latérale ;
― les angles morts ;
― les changements de direction ;
― la prise en compte des autres usagers (notamment les usagers vulnérables) ;
― l'information et la communication avec les autres usagers ;
― l'anticipation, les distances de freinage et d'arrêt ;
― les trajectoires (virages, voies étroites) ;
― la maîtrise de l'ensemble et le partage de la route notamment dans les situations de croisement et de dépassement.

À l'issue de cette phase de conduite, dix minutes sont consacrées au bilan de la prestation de chaque élève. Ce bilan comprend :
― Le ressenti de sa prestation par l'élève ;
― Dans le cas d'une formation collective, un échange avec les autres élèves sur ce qu'ils ont perçu de la prestation ;
― Un bilan de la prestation, réalisé par l'enseignant de la conduite, accompagné de conseils en lien avec la conduite de ce type d'ensemble.



PROGRAMME DE FORMATION PRÉPARATOIRE
À LA CATÉGORIE « BE » DU PERMIS DE CONDUIRE

Définition
Conduire un ensemble articulé dont le véhicule tracteur ne dépasse pas 3,5 tonnes de PTAC tractant une remorque d’un PTAC supérieur à 750 kg et inférieur ou égal à 3 500 kg, lorsque la somme des PTAC de l’ensemble constitué est supérieure à 4250 kg.

La formation
La conduite d’un ensemble de véhicules présente de réelles spécificités qu’il faut être en mesure de maîtriser correctement.
Ce programme se veut une vue d’ensemble, aussi exhaustive que possible, des compétences théoriques et pratiques qu’un conducteur, responsable et autonome, doit acquérir pour ne pas mettre sa sécurité et celle des autres en danger.
Au travers de ce programme, avec l’aide de votre formateur, vous allez apprendre et comprendre les règles du code de la route (notamment celles qui concernent plus spécifiquement le type de véhicule que vous apprenez à conduire) mais aussi apprendre et comprendre comment maîtriser le maniement du véhicule en marche avant et arrière, la nécessité de partager la route en bonne intelligence avec les autres usagers et d’adopter des comportements de conduite citoyens et responsables, la nécessité de la prise de conscience des risques et des limites propres à sa conduite et à celle des autres.
Ce programme vous permet également de pratiquer l’auto-évaluation de vos analyses, décisions, actions et choix de conduite.
Votre formateur est à vos côtés pour vous guider et vous conseiller.


THÉMATIQUES
Connaissances générales

― La pluie, la neige, le verglas, le brouillard, le vent, les distances d’arrêt ;
― La conduite en montagne ou zones accidentées ;
― L’hygiène de vie et la conduite ;
― La fatigue ;
― Le chargement ;
― Le stationnement ;




― Le dépassement ;
― Le centre de gravité, la force centrifuge, les stabilisateurs ;
― La vitesse, l’anticipation, les situations d’urgence ;
― Le freinage ;
― Le porte-à-faux, les angles morts ;
― L’assurance ;
― Les passages à niveau, les ponts, les tunnels, les ouvrages d’art, les plantations, l’itinéraire.


Vérifications à effectuer
― Système de direction du véhicule tracteur ;
― Niveau du liquide de frein ;
― Suspension de la remorque ;
― Pneus du véhicule tracteur/ de la remorque ;
― Feux, dispositifs réfléchissants et indicateurs de changement de direction ;
― Rétroviseurs additionnels : état, fixation ;
― Lave-glaces, essuie-glaces ;
― Portes, fenêtres et/ou vantaux (caravane), hayon.

Attelage/dételage
― Vérifications du système d’attelage : stabilisateurs, plots et prise électrique, état et fixation de la ferrure, graissage de la boule ;
― Positionnement du véhicule tracteur ou de la remorque : verrouillage de la tête d’attelage, mise en place du filin de sécurité et du câble électrique, remontée de la roue jockey, desserrage du frein ;
― Frein, roue jockey, filin, câble électrique, ouverture de la tête d’attelage, séparation du véhicule tracteur et de la remorque (1 mètre minimum).


HORAIRES DES COURS THÉORIQUES

Les cours théoriques portant sur des thématiques spécifiques sont programmés :

Jeudi : de 16 h 30 à 17 h 30 Thème : Distracteurs…

Vendredi : de 16 h 30 à 17 h 30 Thème : Vitesse /Défaut de port de la ceinture

Samedi : de 10 h à 11 h Thème : Alcool et stupéfiants




Les cours collectifs sur les grands thèmes de la sécurité routière :
- Alcool et stupéfiants,
- Vitesse,
- Défaut de port de la ceinture,

1.5 - Proposer un rendez-vous post-permis

2.1 - Proposition détaillée et chiffrée de la formation


Programme de formation détaillé

Compétences générales Compétences

1. Maîtriser le véhicule dans un trafic faible ou nul
Formation pratique hors circulation sur parking ou lieu privé, formation théorique 1heure (théorie de l’activité de conduite) - Connaître les principaux organes et commandes du véhicule, effectuer des vérifications intérieures et extérieures
- Entrer, s’installer au poste de conduite et en sortir
- Tenir, tourner le volant et maintenir la trajectoire
- Démarrer et s’arrêter
- Doser les accélérations et les freinages à diverses allures
- Utiliser la boite de vitesses
- Diriger la voiture en avant en ligne droite, en courbe en adaptant allure et trajectoire
- Regarder autour de soi et avertir
- Effectuer une marche arrière et un demi-tour en sécurité

2. Appréhender la route et circuler dans les conditions normales.

Formation pratique dans des conditions normales de circulation, en agglomération de taille moyenne. formation théorique 1heure (théorie de l’activité de conduite) - Rechercher la signalisation, les indices utiles et en tenir compte
- Positionner le véhicule sur la chaussée et choisir la voie de circulation
- Adapter l’allure aux situations
- Détecter, identifier et franchir les intersections suivant le régime de priorité
- Tourner à droite et à gauche en agglomération
- Franchir les ronds-points et les carrefours à sens giratoire
- S’arrêter et stationner en épi, en bataille en créneau

3. Circuler dans des conditions difficiles et partager la route avec les autres usagers

Formation pratique hors agglomération sur voie rapide et en agglomération en circulation dense. formation théorique 1heure (théorie de l’activité de conduite) - Evaluer et maintenir les distances de sécurité
- Croiser, dépasser et être dépassé
- Passer des virages et conduire en déclivité
- Connaître les caractéristiques des autres usagers et savoir se comporter à leur égard avec respect et courtoisie
- S’insérer, circuler et sortir d’une voie rapide
- Conduire dans une file de véhicules et dans une circulation dense
- Conduire quand l’adhérence et la visibilité sont réduites
- Conduire à l’abord et dans la traversée d’ouvrages routiers tels que les tunnels, les ponts, les passages à niveau

4. Pratiquer une conduite autonome, sûre et économique

Formation pratique sur tous types de routes.
L’acquisition de l’autonomie s’effectue par des exercices pratiques en autonomie durant les cours et ou par un voyage école.
formation théorique 1heure (théorie de l’activité de conduite) - Suivre un itinéraire de manière autonome
- Préparer et effectuer un voyage longue distance en autonomie
- Connaître les principaux facteurs de risque au volant et les recommandations à appliquer
- Connaître les comportements à adopter en cas d’accident : protéger, alerter, secourir
- Faire l’expérience des aides à la conduite des véhicules
- Avoir des notions sur l’entretien le dépannage et les situations d’urgence
- Pratiquer l’éco-conduite

Règlement intérieur
ECOLE DE CONDUITE
Objectif permis

I / OBJET ET CHAMP D’APPLICATION

Article 1 : Objet

Conformément aux dispositions de l’article L 920-5-1 du code de travail, le présent règlement intérieur a pour objet de préciser certaines dispositions s’appliquant à tout stagiaire bénéficiaire d’une formation dispensée par l’établissement de formation.

Ces dispositions sont relatives :
- aux mesures et matière d’hygiène et de sécurité
- aux règles de discipline
- aux modalités de représentation des stagiaires.

Article 2 : Champ d’application

Ce règlement s’applique à tous les stagiaires sans restriction, suivant une formation dispensée par l’établissement de formation, dans le but de permettre un fonctionnement régulier des missions de formation proposées, quels que soient les sites où ces formations peuvent s’exécuter.

Les dispositions du présent règlement sont applicables non seulement dans l’établissement proprement dit, mais aussi dans tout local ou espace accessoire à l’organisme.

II / HYGIENE ET SECURITE

Article 3 : Dispositions générales

En matière d’hygiène et de sécurité, chaque stagiaire, doit se conformer strictement tant aux prescriptions générales qu’aux consignes particulières qui seront portées à sa connaissance par affiches, instructions notes de service ou par tout autre moyen.

Il est demandé aux stagiaires de respecter les lieux dans lesquels la formation est dispensée, ainsi que le matériel susceptible d’être mis à leur disposition.

A - Hygiène

Article 4 : Boissons alcoolisées, Drogue

Il est interdit de pénétrer ou de demeurer dans l’établissement en état d’ivresse ou sous l’emprise de produits psycho-actifs.
Il est également interdit d’introduire ou de distribuer dans les locaux de la drogue ou des boissons alcoolisées.
Tout comportement faisant apparaître la consommation de produits psycho-actifs aboutira à l’exclusion définitive du stagiaire.

Article 5 : Installations sanitaires

Des toilettes et lavabos sont mis à la disposition des stagiaires.
Ces installations doivent être tenues en état constant de propreté.

B- Sécurité

Article 6 : Règles générales relatives à la protection contre les accidents

Tout stagiaire est tenu d’utiliser tous les moyens de protection individuels et collectifs mis à sa disposition pour éviter les accidents et de respecter strictement les consignes particulières données à cet effet.

Article 7 : Règles relatives à la prévention des incendies

Tout stagiaire est tenu de respecter scrupuleusement les consignes relatives à la prévention des incendies.
Il est interdit de fumer dans les salles où se déroulent les formations ainsi que dans les annexes, zones de pause, toilettes...
Il est interdit de déposer et de laisser séjourner des matières inflammables dans les escaliers, passages, couloirs, sous les escaliers ainsi qu’à proximité des issues des locaux et bâtiments.

Article 8 : Obligation d’alerte et droit de retrait

Tout stagiaire ayant un motif raisonnable de penser qu’une situation présente un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé a le droit de quitter les locaux du stage.
Toutefois, cette faculté doit être exercée de telle manière qu’elle ne puisse créer pour autrui une nouvelle situation de risque grave et imminent. Le stagiaire doit signaler immédiatement à l’animateur l’existence de la situation qu’il estime dangereuse.
Tout stagiaire ayant constaté une défaillance ou une anomalie dans les installations ou le fonctionnement des matériels est tenu d’en informer l’animateur ou le responsable de l’organisme de formation.
Tout accident même bénin doit être immédiatement déclaré à la direction par la victime ou les témoins.

III / DISIPLINE ET SANCTIONS

A - Obligations disciplinaires

Article 9 : Dispositions générales relatives à la discipline

Les stagiaires doivent adopter une tenue, un comportement et des attitudes qui respectent la liberté et la dignité de chacun.
Par ailleurs, les stagiaires sont tenus à une obligation de discrétion en ce qui concerne toutes informations relatives aux autres stagiaires dont ils pourraient avoir connaissance.
Tout manquement aux règles relatives à la discipline pourra donner lieu à l’application de l’exclusion définitive du ou des stagiaires concernés.

Article 10 : Horaires de stage

Les stagiaires doivent respecter les horaires des formations fixés par la direction.
La direction se réserve, dans les limites imposées par des dispositions en vigueur, le droit de modifier les horaires de formation en fonction des nécessités de service. Les stagiaires doivent se conformer aux modifications apportées par la direction aux horaires d’organisation du stage.
Tout retard doit être justifié.
Le formateur pourra refuser l’entrée du stagiaire si cette clause n’est pas respectée.

Article 11 : Entrées, sorties et déplacements

Les stagiaires ont accès aux locaux d’organisme pour le déroulement des séances de formations et à d’autres moments sur demande faite aux représentants de l’établissement.
Il est interdit d’introduire dans les locaux des personnes étrangères au stage.

Article 12 : Assiduité

L’assiduité à la participation de la formation est indispensable.
Toute absence prévisible devra être transmise par écrit, par mail ou par téléphone à l’organisme de formation par le stagiaire.
En cas de maladie, le stagiaire doit prévenir le centre dans les 48 heures, le stagiaire doit faire parvenir un certificat médical justifiant son état.
La mention « absent(e) » sera systématiquement mentionnée sur les feuilles d’émargement et les organismes finançant la formation (s’il y a) seront informés.

Article 13 : Usage du matériel

Le stagiaire est tenu de conserver en bon état, d’une façon générale, tout le matériel qui est mis à sa disposition pendant la formation.
Il ne doit pas utiliser ce matériel à d’autres fins que celles prévues pour la formation, et notamment à des fins personnelles, sans autorisation.
A la fin de la formation, le stagiaire est tenu de restituer tout matériel et document en sa possession appartenant à l’organisme de formation.

Dans le cas où ces clauses ne seraient pas respectées, le matériel sera supprimé.

Article 14 : Enregistrements

Il est formellement interdit, sauf dérogation expresse, d’enregistrer ou de filmer les séances de formation.




Article 15 : Méthodes pédagogiques et documentation

Les méthodes pédagogiques et la documentation diffusées sont protégées au titre des droits d’auteur et ne peuvent être réutilisées autrement que pour un strict usage personnel, ou diffusées par les stagiaires sans l’accord préalable et formel du responsable de l’organisme de formation et/ou des auteurs.

Article 16 : Téléphone

L’usage du téléphone est strictement réservé au formateur. Les stagiaires ne peuvent téléphoner durant la formation.
L’usage des téléphones portables est strictement interdit dans la salle de formation sauf lorsque celui-ci est utilisé comme collecteur des réponses aux tests de vérification des connaissances théoriques : le stagiaire s’engage à éteindre son téléphone portable pendant les heures de formation.

Article 17 : Nature des sanctions

Tout comportement considéré comme fautif par le directeur de l’organisme de formation ou son représentant pourra, en fonction de sa nature et de sa gravité, faire l’objet de la sanction suivante : Exclusion définitive.

Article 18 : Droit de défense

Aucune sanction ne peut être infligée à un stagiaire sans que celui-ci n’ait été informé au préalable des griefs retenus contre lui.
Lorsque le comportement du stagiaire justifie une exclusion définitive, le directeur de l’organisme ou son représentant convoque le stagiaire en lui indiquant l’objet de cette convocation.
Il lui fait part de la décision soit par téléphone, soit directement sur le lieu de la formation, hors de la salle de formation.

L’inscription à la formation vaut adhésion au présent document.


Fait à , le

Nom Prénom :
Porter la mention manuscrite « lu et approuvé », date et signature :


2.4 - Assurer la traçabilité des élèves à la formation

2.5 - Organiser le suivi pédagogique des élèves



PARCOURS DE FORMATION

Apprendre à conduire est une démarche éducative exigeante qui demande à l'élève de la concentration, de l’assiduité et de la motivation.
Le parcours qui vous est proposé vous permettra de progresser dans votre formation pour vous amener en situation de réussite aux examens du permis de conduire.
En signant le contrat pour cette formation à la conduite et à la sécurité routière, vous vous engagez à suivre obligatoirement le parcours de formation :

Parcours théorique
La formation théorique portant sur des questions «d’entraînement au code » pourra être suivie à votre rythme, soit dans les locaux de l’école de conduite avec un support média (DVD, Box) ou avec un enseignant (vérifier les heures de présence de l’enseignant sur le tableau d’affichage) ou via Internet (option d’achat d’accès).
La formation portant sur des thématiques spécifiques se déroule collectivement, dans les locaux de l’école de conduite, et est dispensée en présence d’un enseignant de la conduite et de la sécurité routière titulaire d’une autorisation d’enseigner en cours de validité.
Cinq thématiques sont proposées, vous devez obligatoirement assister à ces cinq cours.
En fonction de votre emploi du temps, vous venez au cours à votre rythme. Pensez à vérifier les jours, les horaires et les thématiques sur le tableau d’affichage.

Parcours pratique
Pour que l'apprentissage de la conduite et de la sécurité routière prenne tout son sens, la formation se déroule sous le format de l'alternance.
Pendant la phase pratique, vous serez amené à circuler :
- en ville ;
- en rase campagne ;
- sur autoroute ;
- de nuit (leçons prises en hiver).

Un voyage école vous sera proposé.

En quoi consiste un voyage école ? Il permet de partir en groupe de trois élèves qui conduisent à tour de rôle sur une demi-journée ou une journée.
Avant de partir, les élèves préparent au préalable l'itinéraire.
Ces voyages permettent d'apprendre à lire une carte, à utiliser un GPS. Ils favorisent l'autonomie et vous permettent également d'apprendre en observant les autres élèves.

De l'écoute pédagogique vous sera proposée.
En quoi consiste l'écoute pédagogique ? Pendant qu’un élève conduit, vous l'observez, vous écoutez les explications et les conseils de l'enseignant et vous participez de manière active en faisant part de vos observations et de vos réflexions.

3.2 - Utiliser systématiquement le livret d’apprentissage

3.3 - Disposer de moyens pédagogiques en adéquation avec l’offre de formation.

4.1 - Établir une liste à jour des enseignants

4.2 - Mettre en place la formation continue des enseignants

5.1 - Valoriser l’apprentissage AAC ou CS

FORMATION PRÉPARATOIRE À LA CONDUITE
DES DEUX ROUES MOTORISÉS


Formations aux catégories AM, Al, A2, A du permis de conduire
et pour la conduite des véhicules de catégorie L5e.



Adresse de la formation hors circulation :

Parc des Expositions de Langolvas 29600 Morlaix

Temps de parcours à partir de l’école de conduite :
10 mn

Partage de la piste de formation : aucune
Piste privée : location après du parc d’activités de Langolvas

Capacité d’accueil :
Le lieu est équipé d’un abri permettant de s’abriter en cas de besoin.

Disponibilité de la piste :

L’amplitude horaire de la piste est de 7 h à 21 H toute la semaine

5.3 - Faire accompagner l’élève par un enseignant de la conduite

5.4 - Établir un bilan annuel

5.5 - Disposer d’un site Internet

6.1 - Utiliser en priorité un site Internet pour mesurer la satisfaction des élèves

6.2 - Exploiter les avis certifiés

6.3 - Gérer les réclamations